Top
corse-cap corse-road-trip

En Septembre 2020 nous sommes partis deux semaines à la découverte de l’île de Beauté. Du Nord au Sud, d’Ouest en Est, nous avons arpenté les routes de la Corse pour le plus plaisir des yeux, et des papilles. Sans surprise, c’est une région que l’on vous recommande vivement de découvrir. Troisième massif montagneux le plus élevé de France, la Corse à de très nombreux atouts : des randos magnifiques, des plages paradisiaques, une culture forte et une gastronomie délicieuse… bref, de quoi faire satisfaire tous les vacanciers, en famille, en couple ou entre amis, qui souhaitent partir à sa découverte.  

Véritable bijou de la Méditerranée, la Corse est une destination plutôt bien desservie. Elle compte trois aéroports (Figari, Ajaccio et Bastia), plusieurs ports accueillant les ferrys en provenance du sud de la France, de l’Espagne et de l’Italie, et l’île comprend de nombreuses routes pour aller d’un point A à un point B. En revanche, mieux vaut ne pas être pressés. Comme sur toute île, le rapport temps / distance parcourue peut parfois surprendre. Vous l’aurez compris, pour visiter la Corse, nous vous recommandons vivement de venir avec votre voiture (si vous transitez en ferry) ou d’en louer une directement sur place. Petite conseil : ne prenez pas de trop gros véhicules. Il faut qu’ils puissent monter les côtes, certes, mais également pouvoir se ranger sur les petites routes sinueuses montagnardes. 

Notre itinéraire

carte-road-trip-corse-blog-voyages

D'Ajaccio au cap corse

A peine arrivé sur l’île de beauté, nous récupérons notre voiture de location et filons direction Porto Ota, à 2h de route. En chemin, nous nous arrêtons au milieu des calanques de Piana pour une petite randonnée sur le sentier des Roches Bleues. Après une heure de grimpe, la vue est à couper le souffle ! Difficile de mieux commencer notre séjour sur l’île ! Un pique nique avec vue imprenable sur la Méditerranée et les calanques plus tard, direction Porto Ota en longeant la côte. Niché dans le golfe de Porto, Porto Ota est un joli petit village, idéal pour une nuit proche des calanques de Piana et de la réserve de Scandola. Nous avions choisi l’hôtel Le Méditerranée qui offre une très jolie vue sur le port de plaisance et les montagnes. Pour le dîner, nous vous conseillons fortement Le Palmier et sa superbe vue mer, parfaite pour un coucher de soleil. 

Le lendemain direction St-Florent en passant par la montagne Corse. Après ces mois de confinement, il nous tardait de randonner et profiter du grand air. Bon, pour tout vous dire, conduire dans la montagne corse demande un peu d’entraînement entre l’étroitesse de certaines routes, les chicanes corses (aka les brebis, cochons noirs et autres vaches allongées sur la route) et les ravins impressionnants qui bordent la route. Restez concentrés et n’hésitez pas à faire des pauses pour admirer le paysage, vous allez en prendre plein les yeux. La route de Porto Ota à St-Florent est, sans aucun doute, notre préférée du voyage. 

Direction l’arrière pays, donc, avec la découverte Asco, et son joli pont génois : une petite randonnée que l’on vous recommande vivement de faire pour aller vous rafraîchir dans les magnifiques gorges de la rivière. Puis route vers le Nord pour rejoindre notre airbnb près de St-Florent dans le désert des Agriates. Le coin est idéal pour visiter Ile Rousse et Calvi d’un côté, ainsi que le Cap Corse de l’autre. Nous vous recommandons de réserver 2 jours à la visite du Cap Corse afin de bien en profiter. 

Le Parc naturel régional de corse

Si nous avons choisi la Corse, c’est avant tout pour la diversité des paysages qu’elle offre. Il était donc incontournable pour nous, après ces mois de confinement, d’aller prendre un bon bol d’air pur dans le parc régional de Corse. Niveau dépaysement et grands espaces, nous avons été servis. Il faut dire qu’à Nantes, nous n’avons pas la chance de profiter de telles étendues alors dès que l’occasion se présente, nous sautons dessus. Nous avons profité d’un point de chute dans un joli camping à Ghisonaccia, sur la côte Est de l’île, pour découvrir une partie du Parc Naturel Régional Corse, notamment aux alentours de Zonza et Corte. 

Ces deux régions nous ont émerveillées ! Qu’il s’agissent de la Vallée de la Restonica ou des aiguilles de Bavella, cette virée au grand air nous a fait le plus grand bien. Si vous séjournez en Corse, nous vous recommandons vivement de prévoir quelques jours dans l’arrière pays pour profiter de ces magnifiques reliefs et randonnées. 

Les jolies plages du Sud-Est de l'île

Le Sud-Est de l’île est loin de faillir à sa réputation. En effet, c’est ici que l’on trouve les magnifiques plages de sable blanc et leurs eau translucides qui font rêver de nombreux vacanciers. Pour se reposer, on ne peut pas demander mieux. Etant fin Septembre nous n’avons pas été gênés par l’afflux de touristes, même s’il vaut mieux venir tôt pour choisir sa place sur la plage. Le cadre est vraiment paradisiaque. Les baies comme celle de Rondinara ou les plages de Palombaggia et Santa Guilia sont idéales pour une journée farniente et conviendront parfaitement aux familles avec enfants. L’eau n’est pas très profonde et permet de s’éloigner un peu du rivage tout en ayant pied. Il est également très facile d’observer la faune marine qui n’hésite pas à s’approcher du rivage. Bref, difficile d’en demander plus ! 

Côté logement, nous avions choisi une jolie chambre aux pavillons du Belvédère proche du golfe de Santa Guilia. Une location idéalement située, avec une hôte charmante, que l’on vous recommande vivement.  

De bonifacio à Ajaccio

Après quelques jours de farniente les pieds dans l’eau, direction Bonifacio. Pas de chance pour nous, le temps se gâte ! Mais il en faut plus pour nous décourager. Cité médiévale à l’histoire riche en rebondissements, Bonifacio est situé à l’extrême sud de l’île. Surplombant d’impressionnantes roches calcaires, la ville s’est développée à flanc de falaise : une particularité qui fait sa réputation et sa renommée. A seulement 11km des bouches de Bonifacio, les côtes de la Sardaigne se dessinent. Si vous vous rendez à Bonifacio, n’hésitez pas à prendre une navette pour rejoindre les Îles Lavezzi. Réserve naturelle, elle abrite une faune aquatique très diverses. Le décor est paradisiaque, mais attention aux foules de touristiques qui débarquent sur l’île. Préférez des visites hors des pics d’affluence. J’avais eu la chance de les visiter ado, avec mon papa. Malheureusement pour cette fois-ci, la tempête et les orages s’étaient levés sur la Corse, bloquant l’intégralité des navettes au port de plaisance. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois. 🙂 

Venir en Corse fin Septembre, c’est aussi s’exposer à de forts orages. Pas de chance, le temps s’est gâté lors des derniers jours de notre road trip. Nous qui pensions profiter de ces quelques jours dans le Sud Ouest de l’île pour alterner farniente et baignade, il a fallu s’adapter et revoir nos plans. Nous avons donc opté pour de nombreuses balades le long du littoral, à la découverte des tours génoises qui se dressent tout autour de l’île. Nous en avons également profité pour découvrir l’arrière-pays avec Sartène et Olmeto où nous avons pu assister à un concert de chant corses, par un choeur d’hommes, dans l’église du village. Un super souvenir !

En fin de semaine nous avons donc regagné Ajaccio qui marquait la fin de notre road-trip sur l’île de beauté. 

bonifacio-road-trip-corse

En résumé :

Vous l’aurez deviné, nous avons adoré ce road-trip en Corse. Les paysages sont magnifiques et particulièrement divers ce qui promet un vrai dépaysement. Montagne, mer, il y en a pour tous les goûts ! Hors saison, nous avons également pu éviter la foule ce qui a rendu notre voyage encore plus agréable et nous a permis de visiter des lieurs touristiques de manière bien plus sereine. 

Sans aucune hésitation, nous vous recommandons vivement de visiter l’île ! Que vous soyez en famille, en couple, entre amis, et même seul(e), avec la diversité des activités et paysages proposés en Corse, impossible de ne pas réussir son séjour. 🙂 

Les randos à faire en Corse

  • Les gorges d’Asco 
  • Le sentier de Bavella 
  • Les gorges de Purcarracia
  • Le trou de la Bombe
  • Le sentier des roches bleues
  • Un bout de GR20 ( 🙂 )

Que voir en Haute-Corse ? 

  • Le Cap Corse
  • La région d’Asco
  • Le Monte Cinto 
  • Corte
  • La vallée de la Restonica
  • Le désert des agriates

Les randos à faire en Corse

  • Les gorges d’Asco 
  • Le sentier de Bavella 
  • Les gorges de Purcarracia
  • Le trou de la Bombe
  • Le sentier des roches bleues
  • Un bout de GR20 ( 🙂 )

Spécialités corses 

  • La myrte
  • Les cannistrellis, un délice.
  • La charcuterie corse ! 
  • Et ses fromages !

Marion, 24 ans. Petit Lu Nantais& globe-trotteuse je partage ma vie entre mon job de Content Manager et mes envies incessantes de découvertes. Amatrice d'apéros entre copains, de rugby, de développement personnel, de beaux paysages naturels et buveuse de thé compulsive, je n'ai qu'un seul credo : profiter de chaque opportunité pour découvrir le monde !

Comments:

  • 30 mars 2021

    chouette résumé de notre île de beauté !

    Ps : la myrte… il y a une faute de frappe ! 😉

    reply...

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.